Jamais je n’avais eu de telles douleurs

Chère lectrice, cher lecteur, 

Souffrant de symptômes de reflux particulièrement gênants, Joane prend conseil auprès de son médecin : pour soulager la douleur, il lui prescrit des médicaments anti-acides… à vie ! 

Appliquant à la lettre ces recommandations, la jeune femme met alors le doigt dans un engrenage infernal : « douleurs et torsions dans l’estomac », « toux incessante due aux remontées acides », « maux de cœur », « perte brutale d’appétit » …[1] 

A chaque fois qu’elle arrête le traitement, les symptômes réapparaissent, encore plus violents qu’avant. 

Sans le savoir, Joane est victime de l’effet rebond des médicaments anti-acides. 

Ce cauchemar dure plus de dix ans. Jusqu’à ce que Joane décide, armée de sa seule volonté, d’arrêter progressivement le traitement. 

Elle décrit un véritable « parcours du combattant » avec des souffrances insupportables : 

« Jamais je n'avais expérimenté de telles douleurs dans ma vie » 

Même si Joane ne prend aujourd’hui plus aucun médicament anti-acide, tout ce gâchis aurait pu être évité. 

Mais ce n’est pas le plus grave. 

Ces médicaments provoquent une telle somme d’effets indésirables qu’ils peuvent conduire à la mort ! 

Alors si vous prenez aussi des médicaments anti-acides, je vous recommande de lire rapidement et attentivement le message d'information de ma collègue Elisabeth Honoré ci dessous.  

A votre santé,  

Jean-Marc Dupuis 

***** 

Le risque de cancer de l’estomac multiplié par deux

Chère lectrice, cher lecteur, 

La prise de médicaments anti-acides (aussi appelés IPP ou Inhibiteurs de la Pompe à Protons) augmente le risque de cancer de l’estomac, en particulier chez les patients infectés par Helicobacter pilori

C’est une étude réalisée par des chercheurs de l’hôpital Queen Mary de Hong-Kong et publiée dans la revue médicale Gut en octobre 2017[2], qui révèle cette information effarante. 

  • Le risque double chez ceux qui ont pris des IPP pendant moins d'un an. 

  • Les personnes qui ont pris régulièrement un IPP pendant plus d'un an courent un risque cinq fois plus élevé

  • Et il y a huit fois plus de risques de développer un cancer de l’estomac pour ceux qui ont suivi un traitement aux IPP pendant deux ans ou plus. 

Une autre étude publiée en 2017 dans le prestigieux British Medical Journal a prouvé que la prise répétée d’IPP favorise l’apparition de maladies graves voire mortelles : 

  • Augmentation de 44 % du risque de démence et d’Alzheimer[3] 

  • Augmentation de 20 % du risque d’infarctus quel que soit votre âge[4] 

  • Augmentation de 122 % du risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire 

  • Augmentation de 20 à 50 % du risque d’insuffisance rénale 

La célèbre Food and Drug Administration, l’équivalent américain de notre Agence du médicament, a même lancé une alerte sur les effets désastreux de ce traitement

Mais ce n’est pas tout : les IPP empêchent l’assimilation de nutriments essentiels et provoquent une déminéralisation progressive responsable de l’ostéoporose ! Le risque de fracture de la hanche augmente de 44 % chez les personnes sous IPP. 

Tous ces effets catastrophiques sont connus des grands instituts de recherche. Et la liste s’allonge de jour en jour. Qui sait ce que les prochaines études révéleront. 

Mais qui le dit aux malades ? Personne. 

Distribués comme des petits pains

Malgré toutes ces preuves, les laboratoires pharmaceutiques leur ont rabâché pendant des années que les IPP étaient sans danger. L’année dernière, plus de 60 millions de boîtes d’IPP ont été consommées par les Français. Ils figurent dans le Top 10 des médicaments les plus vendus en France. Les Autorités de santé en acceptent même la vente libre, sans ordonnance ! 

C’est une manne providentielle pour les laboratoires pharmaceutiques : ils encaissent 465 millions d’euros par an grâce aux médicaments anti-acides. 

Et les patients n’ont pas d’autres choix que de suivre les recommandations de leur médecin. Aucune solution alternative ne leur est proposée. Pourtant, elles existent ! 

Elles sont même mises en pratique par un médecin courageux, ouvert aux méthodes alternatives : le Dr Éric Lorrain. 

Dans le prochain numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge, il a accepté de dévoiler les solutions naturelles qu’il recommande à ses patients. 

En lisant ce dossier, vous pourrez : 

  • Vous débarrasser définitivement des médicaments anti-acides ; 

  • Partager à nouveau des repas conviviaux avec vos proches sans devoir vous restreindre ; 

  • Dormir d’un sommeil profond et récupérateur sans craindre des remontées acides en position allongée ; 

  • Pratiquer une activité physique même intense sans vous sentir gêné par votre digestion. 

 

Je vous explique dans un instant comment vous procurer ce dossier. 

Mais tout d’abord, permettez-moi de vous en dire un peu plus sur le Dr Éric Lorrain. 

Le Dr Lorrain est médecin, phytothérapeute, nutritionniste, ostéopathe, médecin du sport et acuponcteur. Il est à la tête depuis 2007 de l’Institut européen des substances végétales (IESV), un vaste réseau de médecins et de pharmaciens soucieux d’apporter une réponse globale et personnalisée à leurs patients. Depuis des années, il milite pour une phytothérapie moderne et scientifique, « à jour » des découvertes scientifiques les plus récentes.


Chaque jour, il reçoit dans son cabinet des patients qui souffrent de reflux et de remontées acides. Grâce à ses années de pratique, il a identifié les traitements naturels qui marchent

Dans son dossier spécial, il vous donne d’ailleurs trois cas réels de patients et il vous explique comment des solutions naturelles les ont définitivement guéris. 

Attention. Je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut absolument éviter de prendre des médicaments antiacides. 

Le Dr Lorrain vous indique dans quel cas vous pouvez avoir recours aux IPP : mais attention à bien suivre ses conseils pour éviter l’addiction et l’effet rebond après l’arrêt du traitement. 

Ce spécialiste en phytothérapie connaît aussi parfaitement les plantes qui soulagent des effets des remontées acides. 

Les sapeurs-pompiers naturels de votre estomac

Comme l’explique le docteur Éric Lorrain, les plantes sont de véritables pompiers naturels du système digestif : 

  • En associant la mélisse et la gentiane, vous stimulez la production de mucus qui protège les parois internes de l’estomac. Et vous vidangez naturellement votre estomac. Le Dr Lorrain vous donne le mélange exact à préparer et la posologie à respecter. 

  • Cette super-plante combat l’inflammation digestive et répare les muqueuses internes. Mais elle agit aussi en détoxifiant le foie et en vous protégeant de bactéries redoutables comme Helicobacter pyloriClostridium difficileCandida albicans

  • Si vous souffrez de candidose, privilégiez l’huile essentielle d’origan. Tous les détails sont en page 11.  

Vous apprendrez aussi : 

  • Les 2 causes de brûlures d’estomac et de reflux souvent ignorées (vous verrez que ce n’est peut-être pas que vous produisez trop d’acide, mais au contraire que vous n’en produisez pas assez !) ; 

  • Le geste qui apaise tout de suite vos symptômes 

  • Dans quels cas vous devez arrêter sur le champ de prendre des IPP. 

Pour éviter l’apparition des symptômes, le Dr Lorrain vous donne des conseils nutritionnels avec une liste des aliments et des boissons à proscrire

Vous verrez aussi que certains médicaments prescrits pour d’autres pathologies ont un effet direct sur les remontées acides. 

Il vous apprend à poser votre propre diagnostic

Le Dr Lorrain vous apprend à reconnaître la pathologie dont vous souffrez :  

Est-ce un reflux biliaire, un RGO, une gastrite, un ulcère, une hypochlorhydrie ? 

Il vous livre ses « trucs » issus de sa pratique pour mieux mettre un nom sur vos douleurs. 

Grâce à un simple test à effectuer avec un verre d’eau et un peu de bicarbonate de soude, vous saurez si votre estomac produit assez d’acide. 

Vous saurez faire la différence entre de simples brûlures d’estomac passagères et un reflux gastro-œsophagien. 

Cette étape est déterminante dans le choix du traitement. 

Je ne peux pas ici vous livrer tous les conseils du docteur Lorrain. 

C’est pourquoi je vous propose de réserver dès maintenant votre exemplaire du nouveau numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge

Il inclut ce précieux dossier ainsi que d’autres articles immanquables. À commencer par l’histoire d’un homme incroyable, qui a décidé que sa vie ne serait pas terminée à 70 ans et qu’il avait encore de nombreux projets à réaliser. 

À 63 ans, il a vécu comme une « renaissance ». 

On n’est jamais trop vieux pour se remettre au sport

Cet homme s’appelle Charles Eugster. Le voilà : 


Cette photo a été prise il y a deux ans, il avait… 95 ans. Ses médailles ne sont pas en toc : il est champion du monde dans plusieurs disciplines sportives. 

À l’approche de la retraite, son médecin lui avait prédit que, vu son embonpoint et sa santé cardiaque défaillante, il ne passerait certainement pas le cap des 70 ans. Or, il a fêté son 97e anniversaire en parfaite santé, et il est devenu une icône du « successfull ageing ». 

Retrouvez en p. 5 les 4 règles d’or qu’il s’est fixées et qui ont guidé sa métamorphose

Il est la preuve vivante qu’on n’est jamais trop vieux pour se remettre au sport, et que l’activité physique peut faire toute la différence. Il avait 87 ans lorsqu’il s’est mis à la musculation ! Au bout d’un an, il témoigne de l’énergie qu’il a retrouvée (sans parler de sa carrure d’athlète… et de sa libido !). 

Le sport idéal quand on n’a plus d’énergie

Mais tout le monde n’a pas la vocation, ni l’envie, ni l’énergie de devenir champion du monde. Nous avons enquêté pour vous sur l’activité physique la mieux adaptée si vous êtes découragé(e) à la seule idée de faire du sport. 

C’est une activité physique :  

  • Naturelle et spontanée ; 

  • Praticable à tout âge, même pour les personnes souffrant de douleurs chroniques ou d’arthrose

  • Facilement insérable dans la vie quotidienne 

  • Ne nécessitant aucun équipement coûteux ou sophistiqué. 

Voici comment en parle le neuropsychologue Norman Doidge : « S’il existe une panacée en médecine, c’est elle. » 

Aussi au sommaire de ce numéro

  • Le secret bien gardé de la longévité des Italiens (et ce n’est pas l’huile d’olive !). Pourquoi Alzheimer et Parkinson sont plus répandus aux États-Unis qu’en Italie ? Des chercheurs pennsylvaniens viennent d’apporter une explication : un aliment sans prétention auquel on ne pense jamais et qui pourtant est capital pour la santé du cerveau vieillissant. Il est notamment 12 fois plus riche en antioxydants que le germe de blé – et il ne les perd pas à la cuisson. Rendez-vous en page 7 du numéro pour le découvrir. 

  • Le traitement naturel contre les mycoses des pieds encore plus efficace que l’huile essentielle d’arbre à thé, selon des chercheurs allemands, est à retrouver en p. 16 ; 

  • Si vous consommez beaucoup de légumineuses (comme les haricots ou les lentilles), vous risquez des carences en zinc, en calcium ou en fer. Ces aliments, pourtant indispensables à l’équilibre nutritionnelle, comportent des « antinutriments » : ces substances peuvent nuire à l’absorption des nutriments en bloquant certains processus de la digestion. Ils peuvent être à l’origine de certaines maladies auto-immunes. Le Dr Rose Razafimbelo vous révèle en page 13 ce que vous devez faire pour rendre les légumineuses aussi inoffensives que des agneaux. 

  • En page 14 : découvrez la Formule 1 de la médecine anti-âge. Cette discipline venue d’Orient est enseignée depuis peu à l’hôpital de la Salpêtrière auprès des malades du cancer et également promue par la Ligue contre le cancer

  • Les 3 raisons qui devraient vous inciter à avoir un chien à la maison (la 3e est particulièrement surprenante). 

  • Le plus puissant antioxydant est fabriqué naturellement par votre foie ! Mais son niveau baisse fortement avec l'âge. À 50 ans, vous en produisez 25 % de moins qu'à 20 ans, ce qui peut expliquer pour une grande partie les symptômes du vieillissement (à 80 ans, la diminution peut atteindre 65 %). Sans lui, la production d'énergie cellulaire est fortement entravée. Pour toutes ces raisons, il peut être nécessaire d’en prendre sous forme de compléments alimentaires. Mais tous les produits en vente sur le marché ne se valent pas. Retrouvez nos conseils en page 16. 

Ce nouveau numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge est un véritable trésor pour votre santé. Et je vous l’envoie GRATUITEMENT en cadeau pour toute souscription à l’essai au Journal de la Médecine Anti-Âge

Dans cette revue de référence, nous publions chaque mois les dernières avancées de la médecine naturelle pour prévenir et guérir les maladies du vieillissement : arthrose, Alzheimer, ostéoporose, Parkinson, troubles cardio-vasculaires. 

Vous obtenez les solutions concrètes pour gagner des années de vie en bonne santé, sans traitement chimique ni chirurgie. 

En suivant pas à pas les conseils livrés dans chaque numéro, vous pouvez :

  • Retrouver une plus grande vitalité et de la force physique 

  • Préserver votre mémoire et vos capacités intellectuelles 

  • Avoir l’air visiblement plus jeune 

  • Vous prémunir contre les maladies liées à l’âge 

Tous ces résultats sont possibles grâce à la collaboration unique entre les plus grands spécialistes de la médecine anti-âge. 

Votre accès direct à un collège d’experts

Ce sont des médecins, des nutritionnistes, des phytothérapeutes, des chercheurs. Ils consacrent leur vie à la prévention du vieillissement et des maladies par des méthodes naturelles. Nous les avons convaincus de nous rejoindre dans Le Journal de la Médecine Anti-Âge pour livrer leurs secrets et partager leurs expériences. 

Vous recevez, chaque mois, des informations qui ne peuvent être trouvées nulle part ailleurs, car ces experts sont à l’avant-garde de la recherche : 

Le Dr Éric Lorrain, médecin phytothérapeute, dont je vous ai déjà parlé. Tous les jours, il continue à recevoir des patients dans son cabinet. Il vous explique que le vieillissement n’est pas une maladie, mais un état physiologique particulier que certains vivent difficilement. Il vous dévoile, à travers un jeu de questions-réponses, l’importance des plantes dans ce qu’il appelle « le vieillissement optimisé » : vous n’attendez pas la maladie, au contraire. Vous mettez en place les remparts pour l’éviter.

 

Le Dr Rose Razafimbelo, médecin généraliste, qui a repris la première consultation de nutrithérapie créée en France. Elle vous donne, entre autres, les clés pour lutter contre le stress oxydatif, à l’origine de nombreuses maladies chroniques comme le diabète ou Alzheimer.

 

Le Dr Jean-Paul Curtay est régulièrement invité dans les colonnes du Journal de la Médecine Anti-Âge. C’est le spécialiste d’Okinawa, un archipel japonais sur lequel les habitants détiennent le record mondial de longévité. Avec lui, vous découvrirez qu’il est possible de renverser la tendance au déclin et rajeunir (au moins partiellement) les tissus et les fonctions (os, muscles, immunité, cœur, cerveau, etc.).

 

Anthony Berthou, conférencier auprès des professionnels de santé et du sport et enseignant à l’École Polytechnique de Lausanne. Cet expert en micronutrition vous guidera dans le choix de vos compléments alimentaires et hormonaux.


Les exemples sont nombreux et vous montrent à quel point, grâce au Journal de la Médecine Anti-Âge, vous avez la chance de découvrir ces thérapies anti-âge prometteuses dont sont encore privés des milliers de patients

Chaque mois de nouvelles pépites

En lisant Le Journal de la Médecine Anti-Âge, vous découvrirez :

  • Comment dormir comme un bébé, malgré les années ; 

  • Les 7 signes qui montrent que vous êtes beaucoup trop fatigué(e) et comment y remédier ; 

  • Comment maintenir votre force musculaire à un âge avancé ; 

  • Les produits naturels qui mettent de l’huile dans vos articulations ; 

  • Les nutriments du cerveau, pour gagner des neurones en vieillissant ; 

  • Comment ramoner vos artères avec cette cure de détox ; 

  • Purifiez votre foie, éliminez vos toxines avec la sève de bouleau ; 

  • Les « élixirs de jouvence » à travers les âges, des Grecs aux Arabes, jusqu’à l’eau de jouvence de l’abbé Soury, l’élixir du Suédois et les découvertes scientifiques russes ; 

  • Soignez vos yeux pour voir sans lunettes : les nutriments, le yoga des yeux, la gymnastique oculaire ; 

  • L’hormone de la sociabilité et de l’affection, qui donne une nouvelle intensité à vos relations intimes ; 

  • Ainsi que des centaines d’autres sujets passionnants qui vous ouvriront les portes de la longévité. 

Toutes ces approches sont naturelles. Le but est d’activer l’alimentation, le mode de vie, les nutriments naturels, les avancées scientifiques sans brutaliser le corps.  

Vous aurez l’impression de revenir des années en arrière, votre entourage s’étonnera que vous paraissiez moins âgé, mais vous n’aurez pas obtenu cet effet en trichant.  

En souscrivant aujourd’huivous recevez, en plus de cette offre d’essai, deux cadeaux bonus. 

Inclus avec votre revue : 2 cadeaux gratuits

En plus du nouveau numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge, je vous envoie gratuitement :

Cadeau n° 1 : votre livre « Anti-âge : les nouvelles solutions qui changent TOUT »

 


Valeur : 29 €
Ce livre électronique de 193 pages vous présente les nouvelles découvertes sur l’allongement de l’espérance de vie. 

C’est une mini-encyclopédie dans laquelle vous retrouvez toutes les explications, les définitions, les mécanismes pour comprendre pourquoi et comment vous pouvez accroître votre longévité. 

Vous y découvrez des ressorts biologiques dont l’immense majorité des gens n’ont pas même idée, et cela peut être aussi simple que de modifier le contenu de votre assiette.



Pour vous donner accès à ces contenus inédits, nous avons fait appel à l’un des plus grands spécialistes du vieillissement : le Dr Curtay. 

Il est l’un des pionniers de la nutrithérapie, ayant créé en France la première consultation dans cette discipline. 

Il enseigne depuis 1989 dans plus de 20 pays, et a formé plus de 6 000 médecins. Il a écrit 14 ouvrages sur la nutrithérapie, l'immunonutrition, les vitamines, les aliments qui soignent et permettent de vivre plus longtemps en bonne santé. 

Dans son livre « Anti-âge : les nouvelles solutions qui changent TOUT », vous trouverez :

  • Page 139 et suivantes : une revue détaillée des nutriments qui ont une influence sur la longévité de l’homme ; 

  • Page 142 et suivantes : les complémentations nutritionnelles particulières, adaptées aux personnes stressées, malades, vivant en environnement pollué (grandes villes), souffrant de début de maladies dégénératives ; 

  • Page 11 et suivantes : des témoignages de « supercentenaires » : Jiroemon Kimura (116 ans), Jeanne Calment (122 ans), Luigi Cornaro (102 ans), qui expliquent les choix de vie et les choix alimentaires qui leur ont permis de vivre si longtemps ; 

  • Page 22 et suivantes : les conclusions des études sur les animaux qui vivent très longtemps, notamment ceux qui ont cette étonnante capacité à ressusciter, dont je vous ai parlé plus haut ;  

  • Page 32 : comment utiliser des substances naturelles, le resvératrol, la quercétine et la curcumine, pour déclencher un processus d’autophagie (autodigestion) de nos protéines endommagées. Il s’agit d’un mécanisme de défense essentiel que l’on retrouve dans les processus de rajeunissement ou d’allongement de la durée de vie chez de nombreux organismes ;  

  • Page 33 et suivantes : tout sur les réparations d’ADN et les télomères ;  

  • Page 37 : lutter contre les maladies dégénératives des artères, du cœur, des articulations, des nerfs et du cerveau ;  

  • Page 53 et suivantes : les moyens dont on dispose aujourd’hui pour ralentir le vieillissement : détoxification, restriction calorique, multiplication des mitochondries par activation SIRT 1/resvératrol, arginine, les supplémentations en magnésium, coenzyme Q10 et phyto-œstrogènes ;  

  • Page 65 : les aliments et nutriments qui réparent l’ADN ;  

  • Page 68 : les effets de l’astragaloside pour stimuler la télomérase ;  

  • Page 75 : les nutriments de la longévité (NAD, vitamine PP, glutathion, sirtuines, tryptophane, méthionine, glutamine…) ;  

  • Page 88 : la vitamine E contre les maladies dégénératives ;  

  • Page 98 : intérêt de la supplémentation en zinc pour l’activation des gènes, la transcription de l’ADN et ARN, la stabilité de l’ADN et l’épigénétique ;  

  • Page 105 : le lycopène, la lutéine, les polyphénols, la N-acétyl-carnitine, l’acide alpha-lipoïque, la chondroïtine sulfate contre les maladies inflammatoires (dont l’arthrose, le psoriasis et la maladie d’Alzheimer) ;  

  • Page 126 : découverte du « village des centenaires » d’Acciaroli, au sud de Naples ;  

  • Page 129 : l’alimentation anti-inflammatoire qui permet d’avancer plus loin en âge et avec le sourire ; 

  • Page 131 : les « bonnes drogues » à consommer sans modération quand on vieillit, et qui permettent de se passer du sucre, de l’alcool et du tabac ;  

  • Page 138 : comment pratiquer la « cohérence cardiaque » et méditer pour mieux gérer son stress et optimiser son sommeil ;  

  • Page 147 : comment connaître l’intensité de votre vieillissement moléculaire ;  

  • Page 160 : l’intérêt de la chélation pour vous purifier des métaux lourds et polluants qui s’accumulent dans les tissus (surtout les tissus adipeux ou graisseux) avec l’âge ;  

  • etc.  

Ce guide sera votre compagnon pour retrouver en un clin d’œil toutes les informations les plus importantes pour vivre plus longtemps.  

Toutes les études scientifiques importantes sur la longévité sont répertoriées, et vous disposez d’un glossaire vous indiquant la définition de tous les mots techniques et compliqués liés à la médecine anti-âge.  

Vous avez à l’intérieur des années d’expériences à mener, une prodigieuse diversité d’approches, de pistes, de produits, substances, nutriments, pour favoriser votre longévité.  

Ce livre, actuellement introuvable sur Internet et en librairie, vous est offert aujourd’hui EN CADEAU. 

Cadeau n°2 : le tout premier numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge

Afin de ne pas perdre une minute, vous recevez immédiatement sur votre boîte e-mail le tout premier numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge.  

Vous y trouverez des applications pratiques des dernières découvertes : 

  • Un dossier médical complet pour agir contre les rides sans chirurgie esthétique : rides du front, pattes d’oie, petites rides verticales au-dessus des lèvres, paupières tombantes, il existe des traitements naturels efficaces. Toutes les informations vous sont indiquées avec le nom des produits, les dosages, les précautions ; 

  • Découvrez les prouesses de la mésothérapie pour réduire les rides : une séance tous les 9 mois suffit !  

  • Le massage à l’huile solarisée de lys blanc, qui régénère la peau, contre les peaux flasques ;  

 

  • Les exercices de gymnastique faciale : trois gestes quotidiens tout simples qui permettent d’empêcher l’apparition des rides au coin des yeux et de la bouche ;  

  • La vitamine révélée par la revue scientifique Nature, en mars 2016, pour rester jeune (page 8) ;  

  • Comment gagner 7 ans d’espérance de vie en 25 minutes, grâce à une étude anglaise ;  

  • La bactérie anti-âge du Pr Anatoli Brouchkov, présentée à l’Académie russe des sciences ;  

  • Le nouvel extrait de plante chinoise, qui arrive enfin en Europe début 2017 et qui est efficace en cas de défaillance du système immunitaire, de surmenage, de burn-out, de convalescence après une grippe ou en cas de cancer ;  

  • Le potage aux haricots noirs et à la carotte qui vous refait le plein d’antioxydants ;  

  • Calmez vos douleurs lombaires en quelques minutes par jour, grâce à un simple exercice de posture et de respiration (page 13) ;  

  • Arthrose du pouce de la main : la cold cream, les suppléments nutritionnels et l’importance de faire vérifier votre taux d’hormones thyroïdiennes et d’hormones sexuelles ;  

  • Immortalité : le point sur l’avancée réelle des recherches avec un focus sur la cryogénisation. 

Et ce numéro n’a rien d’exceptionnel : il est représentatif de ce que les adhérents reçoivent chaque mois chez eux. 

En vous abonnant pour un an au Journal de la Médecine Anti-âge, vous recevez donc : 


12 numéros de la revue 



Le nouveau numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge 



Le livre cadeau « Anti-âge : les nouvelles solutions qui changent tout » 



Le premier numéro OFFERT « Rajeunir n’est plus de la science-fiction »



Vous pouvez bien sûr bénéficier personnellement des découvertes, et en faire profiter votre entourage. 

Cliquez ici pour commander votre numéro spécial et recevoir tous vos cadeaux. Vous serez redirigé vers un formulaire de commande sécurisé. 

 

Réalisez une économie de 68€

Pour accéder à toutes ces solutions et profiter de l’expérience de nos experts, vous n’aurez pas à vider votre compte en banque. 

Mais, aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire profiter d’une offre spéciale. 

En plus de tous vos cadeaux, je vous offre une réduction de 50 % sur le prix de votre abonnement au Journal de la Médecine Anti-Âge. 

Pour douze numéros au format électronique, vous ne payez donc que 29€ au lieu de 59€. 

Pour vous, c’est une opportunité unique d’accéder aux traitements anti-âges d’avant-garde et aux précieux conseils de nos experts, le tout à un prix extrêmement avantageux. Car ces spécialistes ont des agendas surchargés. Ils sont très demandés et certains d’entre eux ne prennent même plus de nouveaux patients. 

C’est pourquoi une occasion comme celle-ci ne se présente pas souvent. Je vous rappelle qu’en souscrivant aujourd’hui, vous obtenez :

  • Le livre « Anti-Âge : les solutions qui changent TOUT » : 29€ => GRATUIT pour vous 

  • Le nouveau numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge + le tout 1er numéro : 9,80€ => GRATUIT pour vous 

  • 12 mois d’abonnement au Journal de la Médecine Anti-Âge : 59€ => 29€ seulement, soit 50 % de réduction 



LE TOUT POUR 29€ AU LIEU DE 97,80€ 

SOIT PLUS de 68€ D’ECONOMIE !



Cela vous revient à 8 centimes par jour une année entière d’informations, de découvertes scientifiques, de traitements naturels commentés et expliqués par les meilleurs experts. 

Mais attention, notre nouveau numéro est disponible sur une durée limitée. Vous le recevez en cadeau si vous validez votre commande avant le 3 février.  

Recevez Le Journal de la Médecine Anti-Âge dans votre boîte aux lettres

La version électronique est l'option la moins chère que nous puissions vous offrir mais, moyennant un supplément, vous pouvez aussi recevoir chaque mois Le Journal de la Médecine Anti-Âge chez vous en format papier, imprimé, par la Poste.  

Chaque numéro fait 16 pages. Cela peut donc être long et fatiguant à lire sur écran. L'imprimer peut coûter cher, à la longue, et il n'est pas toujours facile d'archiver des feuilles volantes.


Je vous envoie donc, si vous le souhaitez, vos numéros du Journal de la Médecine Anti-Âge en format papier, reliés, bien exécutés. Ce sera pour vous plus agréable à consulter, plus facile à conserver et plus pratique à partager avec vos proches. 

Toutefois, l'imprimer, le mettre dans une enveloppe adressée à votre nom, et payer le timbre pour la France nous coûte 1,25 euro par numéro, ce qui nous oblige à vous demander une participation supplémentaire de 15 euros par an (douze numéros). L'abonnement papier coûte donc 29 euros (offre spéciale -50 % en format électronique), plus 15 euros, soit en tout 44 euros par an pour la France métropolitaine.  

Vous pouvez aussi recevoir Le Journal de la Médecine Anti-Âge au format papier en Europe et dans le monde entier. Il faut alors compter un coût supplémentaire d'acheminement selon le pays dans lequel vous vous trouvez. 

Votre double garantie « satisfait ou remboursé »

Si vous avez quelques hésitations, sachez que vous ne prenez aucun risque en vous inscrivant aujourd’hui.  

Si vous n’êtes pas satisfait de vos numéros, vous pouvez demander à vous faire rembourser intégralement de votre abonnement pendant les trois mois suivant votre souscription. 


Et si vous avez choisi la version papier, nous vous remboursons même les frais d’impression et d’envoi. 

Vous n’aurez pas dépensé un centime et vous pourrez conserver tous vos cadeaux.  

Si je peux vous offrir tout cela, c’est parce que j’ai choisi de vous faire profiter de la garantie spéciale de satisfaction de Santé Nature Innovation

Même si vous voulez interrompre votre abonnement après votre souscription, vous serez remboursé au prorata du nombre de mois restants. 

Enfin, si vous vous abonnez depuis l'Europe, sachez que vous bénéficiez aussi d'une double garantie supplémentaire grâce à la nouvelle norme européenne de paiement SEPA. 

Nous faisons partie des organisations engagées en faveur de ce nouveau moyen de paiement SEPA : il est plus économique et encore plus sécurisé que la carte bancaire. 

Avec le SEPA, vous avez même la possibilité d’être remboursé, sans frais, par votre banque, jusqu’à 8 semaines après le paiement (c’est bon à savoir, même si de notre côté, nous vous garantissons ce remboursement pendant 12 semaines). 

C’est pourquoi je vous encourage vivement à faire l’essai aujourd’hui.  

En vous inscrivant avant le 3 février, vous recevez le nouveau numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge mais aussi immédiatement sur votre messagerie électronique :

  • Le 1er numéro du Journal de la Médecine Anti-Âge, intitulé « Rajeunir n’est plus de la science-fiction », qui est un trésor pour votre santé

  • Votre livre électronique de 193 pages « Anti-Âge : les nouvelles solutions qui changent TOUT », qui vous présente les connaissances scientifiques actuelles les plus poussées sur l’allongement de l’espérance de vie ; 

Ces cadeaux, vous pourrez les garder pour vous, sans aucune contrepartie, si vous deviez décider par la suite d’annuler votre adhésion (rappelez-vous que vous avez la garantie satisfait ou remboursé intégralement).  

Cette offre est tellement avantageuse qu’elle est évidemment limitée. Je vous encourage à en profiter tout de suite. 

Cliquez ici pour commander votre numéro spécial et recevoir tous vos cadeaux. Vous serez redirigé vers un formulaire de commande sécurisé. 


Prenez soin de vous, 

Elisabeth Honoré 

 

Source: Santé Nature Innovation